1-05 Un après midi de racontage

 

UN APRES-MIDI DE RACONTAGE

 

         Bruno Bettelheim dans son livre la psychanalyse des contes de fées nous dit que tout conte est un miroir magique qui reflète certains aspects de notre univers intérieur et des démarches qu'exige notre passage de l'immaturité à la maturité. Pour les enfants futurs adolescents et les adolescents eux mêmes, ce passage est inévitable. Le conte peut donner à ces enfants les éléments nécessaires à la gestion de leur vie d'adulte. Il peut soutenir un enfant en difficulté passagère et lui apporter des solutions originales et créatives. Il installe un climat de confiance et une ambiance intimiste qui aide à bâtir une personnalité en évolution ou à reconstruire une personnalité fragilisée.

         L' oralité permet à l'expression d'oublier la barrière du livre, de l'écriture et de l'orthographe. Les écoutants peuvent cultiver l'art de former des phrases et enrichir leur vocabulaire par la pratique du "mot juste". La relation d'oral à oral gomme les différences et élimine l'hésitation du non-su, tout en réconciliant l'écoutant avec le livre où il pourra retrouver les histoires qu'il a aimé.

         La conteuse va raconter: un mythe, ce récit populaire ou littéraire mettant en scène des êtres surhumains et des actions imaginaires, dans lesquels sont transposés des évènements historiques réels ou souhaités  ou dans lesquels se projettent certains complexes individuels ou certaines structures sous-jacentes des rapports familiaux et sociaux. Une épopée, ce récit poétique en vers ou en prose qui raconte les exploits d'un héros et où intervient le merveilleux et qui est du domaine de l'histoire testimoniale. Une légende, ce récit à caractère merveilleux où les faits historiques sont transformés par l'imagination populaire ou par l'invention poétique. Géographique, elle est le guide vert des hommes qui n'ont pas encore d'écriture et a valeur de vérité patrimoniale. Une nouvelle, cette composition appartenant au genre du roman mais qui s'en distingue par un texte plus court, par la simplicité du sujet et par la sobriété du style et de l'analyse psychologique. Un récit, cette relation écrite ou orale de faits réels ou imaginaires. Une histoire, qui relation des faits, des événements passés concernant la vie de l'humanité, d'une société, d'une personne. Et enfin un conte, ce récit souvent assez court, de faits, d'aventures où s’inscrit la notion de merveilleux et d’imaginaire. Mémoire des individus, où le temps est en dehors du temps. Mémoire individuelle et universelle.

         Grâce à une" boite à contes" qui s'ouvre avec la clef du pays des rêves la conteuse va illustrer les diverses étapes de l'activité. Virlangues, devinettes, jeux de main, comptines et chansons animeront les moments de détente tout en restant dans le sujet.

         Les contes seront adaptés à un sujet ou à un thème abordé par les éducateurs car tout travail se fait en équipe. La conteuse tiendra compte des objectifs des éducateurs et des sujets à traîter. Elle pourra participer à un travail autour d'un thème et s'impliquer dans une réflexion transversale avec l'équipe d'animation. 

         Les objectifs étant de faire connaître aux enfants le conte, sa parole, son enseignement, sa magie. Leur faire découvrir que les contes transmettent les règles de vie et les interdits qui régissent les groupes sociaux. A travers un racontage simple et attractif, les laisser se détendre tout en abordant un genre d'activité qui véhicule la culture et l'identité des peuples et qui fait partie de nos racines.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×