Avant propos

 

          20 ans dans la communication graphique comme graphiste publicitaire et 20 ans dans la communication orale comme conteuse et animatrice avec parallèlement 4 ans dans l’enseignement du Français et de la communication m’ont amené à écrire cet ouvrage. Il est le résultat de la pratique du métier de conteuse et d’écrivain de contes auprès des enseignants de l’éducation Nationale dans des écoles maternelles, primaires et les collèges de l’agglomération Marseillaise.

Ce texte n’engage que moi car je suis loin de penser avoir fait le tour du sujet comme dans mon élégie : Magicienne (lien) cependant j’espère que mon approche pourra vous aider. Je trouvais dommage de jeter ces recherches au feu, alors j’ai opté pour le recyclage.

Vous lirez dans ce site, des textes de mon cru : contes (lien), nouvelles (lien), poèmes (lien); et des textes que j’ai empruntés. J’ai toujours essayé de citer les auteurs surtout s’ils sont vivants. Si d’aventure j’ai oublié quelqu’un voudriez-vous avoir la gentillesse, avant de me faire un procès, de me le dire dans le livre d'or  (lien) et je rajouterai l’information le plus vite possible.

Cet ouvrage est un outil au service de tous, à ne pas utiliser de façon mercantile car il est protégé, mais pour un usage personnel en me citant si vous le voulez bien.

Tous les enfants aiment les histoires et l’enfant qui dort au fond de nous aussi, sinon le cinéma ne nous ferait plus rêver. Tous les enfants (et les autres) ont un jour eu envie d’écrire une histoire, leur histoire.

J’ai pratiqué l’art de conter et  d’écrire des contes seule ou avec des enfants de tout âge et de toutes compétences littéraire. Chacun, comme moi, comme vous avait et a quelque chose à dire. Chacun avait et a envie de s’exprimer. Parfois les contes sont écrits par les “groupe classe” parfois par un individu, mais je me suis aperçue que le conte réglait, à chaque fois, une problématique existentielle à la survie du dit groupe ou du dit enfant.

Bien sûr, nous ne parlons ici ni de médecine ni de psychologie puisque le travail se fait d’inconscient à inconscient et que l’analyse ne peut se préciser qu’avec le recul et une fois l’histoire conclue et réglée. La conteuse, vivant au sein du groupe action, n’est là que pour canaliser les énergies et le verbe et faire en sorte que la problématique soit résolue à la fin et de préférence grâce à des éléments magiques.

Je mets à votre disposition ma méthode de travail et mes textes. A vous de les utiliser en toute liberté. Ce n’est pas une succession précise de cours - même si les séances sont numérotées - mais plutôt un outil de travail à consommer et un pense bête à oublier.

Enfin a vous, bonne lecture et bonne écriture !

                        Françoise Contat

P. S. : Les liens ne sont pas encore activés

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×