MOYEN AGE Histoire de sainteté

HISTOIRE DE SAINTETE

 

Par françoise contat

 

Pensez à me citer quand vous ferez un racontage chanté  lors de manifestations médiévales. Merci

 

Il y a longtemps un ermite

Robe de bure et crâne tondu

S’en allait accomplir un rite

Au temple du chêne tordu.

 

Il voyageait avec sa femme

Quand au bord du chemin désert

Elle fût prise jusqu'à l’âme

D’une envie d’uriner au vert.

 

Soulevant sa robe de toile

Elle pense se poser là

Sur le sentier que rien ne voile

Son époux hurle « ho la »

 

Femme tu profanes un sanctuaire

Le lieu est consacré aux dieux

Le saint des voyages espère

Que tu respecteras ces lieux

 

Plus loin un grand près se détache,

Madame y cours n’en pouvant plus

Monsieur devient rouge se fâche

Le sacro saint de champs t’a vu

 

Elle sautille et se tortille

Traîne le pas, jaunit de peau

Un ruisseau coule, aucune fille

Ne résiste à l’appel de l’eau.

 

Elle court à l’onde légère

Son compagnon lui crie assez

Le saint patron qui désaltère

Sera souillé de tes rejets.

 

Baissant les yeux, lissant sa jupe

Elle revient sur le sentier

Tandis que son mari s’occupe

Du temps qu’il leur faut rattraper

 

Dépêchez-vous, êtes-vous prête ?

Allons ma femme regardez-vous

Votre sandale s’est défaite

Rattachez donc tous vos dessous

 

La femme pleure se lamente

Je ne puis mon époux chéri

Aidez-moi je me trouve absente

De tout effort à faire ici

 

Le mari complaisant se penche

S’accroupit même de son mieux

Offrant une belle revanche

Un crâne vide de cheveux

 

Alors madame se soulage

Sur le front nu de son époux

Disant : Aucun doux saint je gage

Ne sera de ce lieu jaloux !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×