Coccinelle

Françoise Contat

http://lescontesdelafee.e-monsite.com

Pour ce poème je suis un homme car la rime n’allait pas au féminin et puis j’ai pris beaucoup de liberté avec les fins de vers.  Il faut dire que, après avoir découvert  les noms donnés à la coccinelle dans les pays européens (petit veau du seigneur  en Espagne, oiseau de la vierge en Angleterre, poulette de la Madone en Italie, bête à bon Dieu en France) le poème s’est imposé très vite.

Coccinelle

 

Mon jardin souffre mille maux

Sous les assauts des pucerons.

Un carré aux côtés égaux,

De trente mètres environ.

 

Il se bat sans espoir aucun

Contre cet ennemi vorace.

Je l’aide de mon mieux contraint

Aux pesticides. De guerre lasse

 

Je vous supplie de m’envoyer

Pour sauver la faune et la flore

Ce petit être adoré,

Fragile et pourtant si fort

 

Gainé dans son corselet rouge

Porteur des sept points du bonheur

Ailes qui vibrent, tête qui bouge

Lui le « petit veau du seigneur »

 

« Oiseau de la vierge » anglaise

« Poulette de la Madone » d’Italie

Oligoménoptère à ton aise

Tu ne portes que des noms jolis.



Pour moi tu resteras toujours

Complice des temps heureux

Arrivée avec les beaux jours

L’incontournable « Bête à bon Dieu »

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×