8 Le père Noël de neige

 

Le père Noël de neige

par

Françoise CONTAT

 

Spectacle réalisé par les enfants du centre de loisir

Jacques Prévert, La Penne sur Huveaune.

 

 

1

La maladie du père Noël

 

Il était une fois, un père Noël qui vivait dans le Pôle Nord. Il avait une maison en bois, avec une porte où étaient sculptées deux têtes de renne. Les fenêtres étaient décorées, tout autour, de dessins sculptés eux aussi, représentant des bonhommes de neige, des sapins et des étoiles.

 

Ce jour là, le Père Noël était malade. Il avait attrapé un rhume de neige quand il était sorti de chez lui. Il était bien au chaud dans son grand lit tout décoré, avec des étoiles et des papillotes. Il n’arrêtait pas de tousser, le pauvre.

 

Les lutins, au service du Père Noël, étaient en train de faire des jouets : des poupées, des robots, des peluches, des trains, des circuits, des ordinateurs, des lunettes, des voitures etc.....

 

Les lutins étaient habillés en rouge, avec un bonnet vert qui était orné d’une petite clochette qui sonnait chaque fois qu’ils bougeaient la tête. Cela faisait beaucoup de bruit.

Le Père Noël dit aux petits lutins, d’aller jouer dehors pour qu’il puisse dormir un peu. Les petits lutins rangèrent leurs outils dans un tintement de clochettes et sortirent de la maison.

 

2

Le bonhomme de neige des lutins

 

Arrivés dehors, les petits lutins jouèrent à la neige. Ils se lançaient des boules de neige, ils riaient en  prenant  de la neige et en se la lançant sur la figure. Parfois ils prenaient une grosse boule de neige et, après avoir enlevé le bonnet d’un autre lutin, ils lui frottaient la tête avec. La neige leur tombait dans la figure, dans les pieds, dans le ventre et en plus ils se roulaient dedans en riant.

 

Fatigués, ils décidèrent de faire un bonhomme de neige. Une grosse boule pour le corps et une petite boule pour la tête. Une carotte pour le nez, deux bonbons pour les yeux et une bouche en plan de groseille. Des oreilles en aiguilles de pin et un chapeau marron.

 

Tout heureux de leur réussite, les petits lutins se mirent à tourner en rond autour du bonhomme de neige en chantant :

 

 

         Un petit bonhomme de neige

         Avec un balai et un chapeau

         La bouche de groseille et les yeux de bonbon

         Viens de naître de nos mains

         Dans le jardin du Père Noël.

 

3

Le Père Noël donne vie au bonhomme de neige

 

La jolie chanson réveilla le Père Noël qui alla jusqu’à la fenêtre. Les lutins l’aperçurent et lui dirent, en criant pour être entendu, qu’ils avaient fait ce bonhomme de neige pour lui parce qu’il était malade.

 

Le Père Noël fut si content qu’il eut une idée. Il prit son manteau rouge magique, alla dehors et mit le manteau rouge magique sur les épaules du bonhomme de neige. Aussitôt il prit vie.

 

Les lutins battaient des mains, ils étaient tout contents.

A cet instant, le Père Noël, éternua très fort. Le bonhomme de neige se précipita vers lui, pour l’aider à retourner jusqu’à son lit.

 

Bien au chaud le Père Noël demanda au bonhomme de neige s’il pouvait lui rendre un grand service. Celui de distribuer à sa place les cadeaux.

 

Le bonhomme de neige accepta. Comme il avait déjà le manteau les petit lutins lui mirent : sur la tête le bonnet rouge au pompon blanc, la ceinture noire et les bottes.

Le bonhomme de neige s’installa sur le traîneau et décolla.

 

 

 

 

 

4

Le bonhomme de neige distribue les cadeaux

 

Arrivé au dessus de la ville le bonhomme de neige Père Noël se mit à distribuer les cadeaux.

 

Parfois il visait juste du traîneau jusqu’aux cheminées, parfois il mettait le cadeau à côté et les rennes étaient obligés de ramasser les cadeaux et de les envoyer dans les cheminées d’un coup de sabot comme les footballeurs.

 

Parfois il lui fallait descendre par les cheminées et là était la difficulté parce qu’à chaque fois il fondait un peu.

 

Le bonhomme de neige petit à petit pris l’habitude de bien viser et comme il fondait, il était de plus en plus mince et pouvait mieux entrer par les cheminées.

Dans une maison qui n’avait pas de cheminée, il tomba dans la piscine du jardin et fondit d’un coup de plusieurs centimètres.

 

A la fin de la nuit le bonhomme de neige avait tout distribué. Il était devenu si petit qu’on le voyait à peine dans le grand traîneau. Il rentra ainsi jusqu’au Pôle Nord.

 

5

Le bonhomme de neige a un cœur

 

Le Père Noël attendait le bonhomme de neige devant la porte de sa jolie maison de bois. Il allait beaucoup mieux.

Quand il vit arriver le traîneau, il chercha le bonhomme de neige. Celui-ci ne ressemblait plus qu’à une boule de neige givrée de la grosseur d’un poing.  Le père Noël ramassa la boule et écouta. Le bonhomme de neige était toujours en vie.

Il appela aussitôt ses lutins et leur dit de se dépêcher de faire un autre bonhomme de neige, pareil au précédent.Les lutins se mirent à amasser la neige. Une grosse boule pour le corps et une petite boule pour la tête. Une carotte pour le nez, deux bonbons pour les yeux et une bouche en plan de groseille. Des oreilles en aiguilles de pin et un chapeau marron.

Quand ils eurent fini le Père Noël s’approcha. Il prit la boule de glace, souffla dessus et la plaça dans le nouveau bonhomme de neige à la place du cœur.

 

 

Le bonhomme de neige se mit à bouger. Il était vivant pour toujours. Le Père Noël lui ajouta une médaille, en or, autour du cou, en remerciement, pour l’avoir si bien aidé.

 

 

FIN

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site