La vallée des géants

 

LA VALLEE DES GEANTS

 

Il y à très longtemps des géants vivaient sur la terre. Ils étaient venus un jour et n'étaient plus repartis.

 

La planète bleue était agréable à vivre, le climat tempéré, l'atmosphère respirable, la nourriture abondante. Quand aux petits hommes qui vivaient dans les forêts, les géants ne s'en souciaient pas. Parfois une tribu de ces petits hommes sortait du couvert des arbres, les géants lui soufflaient dessus ou riaient très fort et les petits hommes fuyaient.

 

La terre aimait bien les géants qui la chatouillaient de leurs pieds. Elle ne s'intéressait pas aux hommes qui étaient trop petits.

Un jour un géant plus fort que les autres revendiqua une parcelle de terre . Il se mit à y creuser un grand trou pour s'en faire un lit et la terre eut mal. Elle eut si mal qu'elle se révolta. Elle bascula sur le côté pour chasser l'importun qui la faisait souffrir, mais le méchant géant continua son trou. Alors elle s'éloigna du soleil et pivota pour faire fondre la glace de ses pôles. La glace se mit à fondre, la neige à tomber et l'eau envahit tout. L'hiver arctique était sur la planète bleue.

 

Les pauvres géants engourdis s'assirent là où ils se trouvaient, puis ils s'allongèrent et leur respiration s'atténua enfin ils fermèrent les yeux. Les géants de la terre étaient en léthargie. Les hommes, que la vague de froid touchait aussi, en profitèrent pour s'installer à leur douce chaleur et des villages poussèrent ça et là contre les corps chauds des géants endormis. Le géant qui avait fait souffrir la terre, s'endormit lui aussi dans son grand trou. Alors la terre qui ne souffrait plus se redressa et se rapprocha du soleil. La neige s'arrêta de tomber, les pôles reprirent leur place et les fleuves se remirent à couler entre les géants toujours endormis.

 

Les hommes dans les villages à l'abri des géants sortirent et reprirent leurs activités. Mais les géants ne se réveillèrent pas. Ils dormaient tous d'un sommeil paisible.

 

Seul le méchant géant avait été réveillé par le dégel. Mais la glace avait fondu si vite que l'eau avait entièrement recouvert le trou et le géant était resté coincé au fond dans la boue. Il était dans une grande colère et jura que si quelqu'un passait à portée de sa main il le ferait disparaître. Les hommes ont appelé cet endroit le Triangle des Bermudes.

 

Les autres géants dorment toujours sur les bords des fleuves et des rivières. Ils sentent les hommes vivre près d'eux et cela leur plaît de se faire chatouiller par leurs petits pieds.

Pourtant, parfois, un hommes se met à creuser dans leurs jambes ou sur leur tête et cela leur fait mal. Alors ils bougent et se déplacent légèrement dans leur sommeil. Les hommes appelent cela des Tremblemenst de Terre ou des glissements de terrain. Si les hommes les laissaient tranquilles les géants ne bougeraient pas.

 

Regardez attentivement vous pourrez les voir le long des fleuves et des rivières allongés sur le dos les yeux fermés tournés vers le ciel. Moi je connais bien ceux qui dorment autour de mon village, on leur à donné des noms jolis: Candolle car ils y a des géantes, famille Saint Cyr ou Etoile car ils ont des enfants, Garlaban car il y a des chefs.

 

Cherchez dans vos collines les géants endormis. Ne les réveillez pas en creusant dans leurs flancs. Trouvez plutôt l'emplacement de leur cœur.

Là l'oreille collée au sol sous le soleil qui nous éclaire écoutez… vous l'entendrez peut-être battre.

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site