VIOLENCE Monsieur Toutblanc et Châtaigne

1

Monsieur Toutblanc et Châtaigne

Série : « Silence la violence »

Adaptation au racontage par françoise Contat, conteuse

D’après le livre : Le chat et la souris

De Sylvie Girardet et Puig Rosado

Aux éditions Hatier

 

J’ai classé les histoires de 1 à 6 par rapport à un niveau d’ingestion sensible de la problématique violente et à une évolution d’écoute des enfants lors des racontages.

 

Pour que la mémoire à long terme se mette en place par : la triple écoute, la verbalisation, la manipulation et le regard lié à la main, après plusieurs écoutes des contes (un ou deux à chaque début de séance), Je demande à chacun des élèves de raconter l’histoire de son choix avec manipulation des personnages.

 

Matériel : Un chat en peluche tout blanc (pas facile à trouver) que j’ai appelé Monsieur Toutblanc et une souris marron que j’ai appelé châtaigne (la mienne à la queue faite d’un ressort souple que j’utilise pour la faire sauter et aussi au moment de la pendaison). Il faut aussi deux demi fromage en plastique (Aliment pour jouer à la dînette) que vous réunissez par un velcro (pour pouvoir les séparer au moment du partage).

Quand vous commencez l’histoire, Monsieur Toutblanc est dans votre main ou sur vos genoux. (Gardez toujours un peu de mystère sur le fait que vos animaux sont peut-être doués de vie). Châtaigne est dans la valise entrouverte, avec les autres peluches.

 

Il était une fois un chat qui s’appelait Toutblanc (parce que la peluche que j’ai est toute blanche). Il vivait dans une ferme (l’action se situe dans une ferme pour opposer les animaux qui y vivent aux animaux de la forêt dont la souris fait partie).  Son travail était de manger les souris parce que (Demander aux enfants) les souris mangent (Demander aux enfants) le blé qui sert de nourriture aux volailles (coq, poule, poussin, pintade, dindon, caille, oie, jar, canards) et aux lapins. Quant à la fermière elle utilise le blé (Demander aux enfants) pour faire du pain quand il a été moulu en farine.

 

Mais Toutblanc n’aimait pas manger les souris (notion de choix issue d’une digression de la réponse à la tâche). Il préférait les boîtes de pâtée pour chat que la fermière achetait au supermarché et le lait que lui offrait de temps en temps, son amie, la vache Blanchette (Toutes mes vaches s’appellent Blanchette). Les souris, il se contentait de les chasser hors de la ferme. Il les renvoyait dans les bois là où est leur place (retour à la règle) à coup de feulement, de grognement, de gros dos et de coups de pattes.

 

Un jour, (insister sur le caractère exceptionnel) la fermière qui était très contente de son travail (notion de bon point) lui donna un magnifique fromage. Tourblanc était très content (Agitez la peluche que vous aviez dans les mains ou sur vos genoux). Il prit le fromage (action avec la peluche) et en mangea un morceau (Action avec la peluche). Mais comme le fromage était très gros il décida de le garder pour le lendemain (idée de pérennité du bien). Il décida de le cacher…. (Hésitez) près de l’abreuvoir (vocabulaire lié à la ferme). (Cachez le fromage, les deux morceaux encore réunis, sous votre chaise).

 

Le lendemain il alla chercher le fromage, en mangea un morceau (Action avec la peluche) et comme il était très gros il décida de le garder pour le lendemain. Il décida de le cacher …. Dans les herbes près du puits. (Mettez-le sous un banc derrière un des pieds)

 

Le lendemain il alla chercher le fromage, en mangea un morceau et comme il était très gros il décida de le garder pour le lendemain. Il décida de le cacher …. Derrière la porte de la grange. (Un autre endroit, ….. vous avez compris !)

 

Le lendemain il alla chercher le fromage, (allez à la première cachette, puis à la seconde). Il ne trouva rien et se mit à crier :

-          Mon fromage, mon fromage, on m’a volé mon fromage !

Toute la volaille arriva à ses cris.

Au même moment Châtaigne qui se promenait sur le mur (balader la peluche sur un élément haut) entendit aussi les cris du chat.

-          On m’a volé mon fromage !

-          C’est elle. Cria le coq (montrez la souris du doigt) Et il ajouta :

-          Les souris sont toutes des voleuses, les souris sont toutes des menteuses, c’est une race à part qu’il ne faut pas fréquenter.

Aussitôt Toutblanc se jeta sur châtaigne. (Joindre le geste à la parole) et dit :

-          Voleuse je vais te pendre par le cou jusqu’à ce que mort s’en suive (là je tire sur la tête avec la peluche chat tout en tenant les pieds de l’autre main et je tends le ressort).

Châtaigne tremblait de peur (faites bouger la peluche souris)

-          Ce n’est pas vrai je n’ai rien volé. Ce n’est pas moi, pitié !

-          Si c’est toi d’ailleurs tout le monde sait que  les souris aiment le fromage et puis Les souris sont toutes des voleuses, les souris sont toutes des menteuses, c’est une race à part qu’il ne faut pas fréquenter.

Toute la volaille criait :

-          Pends là, pends là

Châtaigne voyant que Toutblanc hésitait poussa son avantage

-          Je n’ai rien volé. Par contre je peux t’aider à le retrouver car J’ai un nez fin et pointu (montrer aux enfants, faites constater la finesse du museau de la souris) et de fines moustaches sensibles (caressez les moustaches de la peluche). Si tu me laches je t’aiderai, mais si tu me tue je ne pourrais rien pour toi.

Toutblanc réfléchit (toujours utile pour prendre une décision) pesa le pour et le contre (poser les peluche et simuler les deux plateaux d’une balance)

-          Si Je te tue et je me venge mais je ne retrouve pas mon fromage. Si tu m’aides je retrouve mon fromage même si c’est toi qui me l’as volé.

Toutblanc réfléchit et accepta l’aide de châtaigne.

 

Châtaigne se mit à sentir (faire le bruit avec le nez). Elle alla près de l’abreuvoir (sous votre chaise) et ne trouva rien. Puis elle alla dans les herbes près du puits. (Sous le banc derrière un des pieds) et ne trouva rien. Enfin elle alla derrière la porte de la grange. (…..) victoire le fromage était là.

Toutblanc était si heureux qu’il décida de partager son fromage avec Châtaigne (séparez les deux moitiés attachées par le velcro).

 

Châtaigne rentra chez elle avec le gros morceau de fromage (action avec la peluche) et en mangea un morceau (Action avec la peluche). Mais comme il était très gros elle décida de le garder pour le lendemain. Elle le cacha …. (Hésitez) près des racines de son arbre (vocabulaire lié à la forêt). (Cachez le fromage)

 

Le lendemain elle alla chercher le fromage, en mangea un morceau et comme il était très gros elle décida de le garder pour le lendemain. Elle décida de le cacher …. Dans la fourche de l’arbre (…..)

 

Le lendemain elle alla chercher le fromage, en mangea un morceau et comme il était très gros elle décida de le garder pour le lendemain. Elle le cacha …. Sur une branche.

 

Le lendemain elle alla chercher le fromage, (allez à la première cachette, puis à la seconde). Elle ne trouva rien et se mit à crier :

-          Mon fromage, mon fromage, on m’a volé mon fromage !

Toute les souris arrivèrent à ses cris.

Au même moment une fourmi se promenait au bas du mur.

-          C’est elle. Crièrent les souris, c’est elle. Les fourmis sont toutes des voleuses, les fourmis sont toutes des menteuses, c’est une race à part qu’il ne faut pas fréquenter.

Châtaigne allait lui sauter dessus quand elle se ravisa.

-          Je suis en train de réagir comme Toutblanc

Elle s’approcha de la fourmi et lui dit :

-          Je crois que tu as un odorat très développé tu sens les choses de loin. Est-ce que tu pourrais m’aider à retrouver mon fromage ?

La fourmi chercha et retrouva le fromage de châtaigne (Action avec la peluche) qui le partagea avec elle pour la remercier.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×