La septième noix

La septième noix

Un conte original de Françoise Contat

Je ne suis pas très à l’aise avec le COD placé avant et son accord avec le verbe avoir. S’il y a des fautes dites-le moi ce serait gentil. Quand je dis (Geste) c’est bien sûr le geste habituel lié à la parole. Ce conte permet d’aborder la découverte des animaux proches qui vivent dans la forêt et de voir qui mange qui ou quoi.

La septième noix

Ce matin-là Dédé va à l’école. Il traverse le clos où chante la fontaine. Il sautille sur le chemin qui borde le pré puis il entre dans le sous-bois. Dans sa poche sept noix que sa maman lui a données pour manger à la récréation. Il passe le gué sur le torrent sans mouiller ses chaussures ; soudain il éternue : Atchoum ! (Geste) Et il tire son mouchoir de sa poche. (Geste)

Attention ! Les noix sont tombées. Elle ont toutes roulées sur le sentier. (Geste, vous pouvez jeter 7 noix). Dédé se retourne, se penche pour les ramasser mais la cloche de l’école résonne dans le matin : Ding ! Ding !

Vite, vite, une noix, deux noix, trois noix ; les voilà (Geste de ramasser ou faites-le vraiment avec l’aide des enfants). La quatrième a roulé sous une feuille, la cinquième est à côté, la sixième un peu plus loin. Ding ! Ding ! Chante la cloche de l’école. Et au bout de la chaîne le maître en blouse grise.

Tant pis pour la septième. Dédé se met à courir. Son cartable bat sur son dos.

La septième noix

Perdue dans le bois

Qui la trouvera ?

Qui la mangera ?

L’écureuil s’est approché. (Geste) Dans les racines du grand chêne il a son garde-manger.

-Oh la belle noix (se frotter les mains)

-Elle est pour moi (se désigner)

-Je vais la ranger (mettre à gauche)

-Dans mon grenier (prévoir avant un endroit grenier)

Mais la martre est sortie du fourré (geste). Et c’est une mangeuse d’écureuil (doigt levé danger). Elle a soufflé. (Geste)

L’écureuil a eu peur. Il a filé. (Geste)

La septième noix

Perdue dans le bois

Qui la trouvera ?

Qui la mangera ?

La pie a entendu le bruit. Du grand chêne elle a volé. Sur le sol elle s’est posée. (Geste)

-Oh la belle noix (se frotter les mains)

-Elle est pour moi (se désigner)

-Je vais la ranger (mettre à gauche)

-Dans mon grenier (prévoir avant un endroit grenier)

Mais le chat sauvage aussi, avait sauté du grand chêne au sentier. C’est un mangeur de pie vorace et sanguinaire (bien articuler les deux qualificatifs).

La pie a eu peur. A tire d’aile elle a filé. (Geste)

La septième noix

Perdue dans le bois

Qui la trouvera ?

Qui la mangera ?

Le lérot, timidement, s’est glissé jusqu’au trésor. Il a lissé ses moustaches. (Geste)

-Oh la belle noix (se frotter les mains)

-Elle est pour moi (se désigner)

-Je vais la ranger (mettre à gauche)

-Dans mon grenier (prévoir avant un endroit grenier)

Mais la chouette aussi la convoitait cette noix. En silence (doigt sur la bouche) d’un coup d’aile elle est passée. (Geste) La noix a emporté. (Geste)

Le lérot a eu peur. Ouf ! (Geste) La chouette ne l’a pas mangé. Mais la noix s’est envolée.

La septième noix

Perdue dans le bois

Qui la trouvera ?

Qui la mangera ?

La chouette a posé la noix dans un nœud de branches. Elle était contente.

-Oh la belle noix (se frotter les mains)

-Elle est pour moi (se désigner)

-Je vais la ranger (mettre à gauche)

-Dans mon grenier (prévoir avant un endroit grenier)

Elle a voulu la manger. Avec son bec elle a tapé, tapé. (Geste) Raté, Raté, de l’arbre, la noix est tombée. (Geste)

La septième noix

Perdue dans le bois

Qui la trouvera ?

Qui la mangera ?

Elle a roulé la septième noix, elle a roulé. Dans un trou elle est tombée.

La terre l’a trouvée, la terre l’a mangé, (Geste) La pluie l’a arrosée. Le soleil a brillé.
Et ………

(Demander aux enfants)

Un bel arbre a poussé.

Dédé a grandi. Il s’est marié et son fils va à l’école. Ding ! Ding Sonne la cloche.

- Regardez ! Il y a plein de noix sur le sentier.

Tous les enfants son venu. Et le maître a laissé la chaîne de la cloche.

Sa blouse grise sur le sentier il l’a posé.

Les enfants en riant ont ramassé (geste de ramassage): une noix, deux noix, dix noix, cent noix.

Dans la cour de l’école ils les ont ramenées (poser le sac) et tous ensemble ils les ont (le dire tous ensemble) ….. mangées.

 

FIN

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×